L’emplacement exact du Quebec Skating Rink enfin dévoilé.


C’est une question récurrente: Où jouaient les Bulldogs ? Une photo retrouvée récemment sur le magnifique site du musée McCord nous l’illustre clairement (cliquer sur la photo pour une meilleure définition).

On y voit les plaines d’Abraham en 1908, il y a 100 ans. On y voit aussi les murs, la Citadelle puis en bas, une route de terre. Cette route, aujourd’hui rue Georges VI, prend racine sur la Grande-Allée pour aboutir directement sur le Quebec Skating Rink (Le Patinoir Québec). C’est là que les Bulldogs ont joué de 1891 à 1913, remportant sur place leur Coupe Stanley de 1912 et 1913.

L’édifice qui continuait à offrir du temps de glace aux "jouteurs" (hockeyeurs) et patineurs de la région a finalement été la proie des flammes le 29 octobre 1918. Déjà destiné à sa démolition, la Commission des champs de bataille n’a pas cru bon le reconstruire puisqu’il ne correspondait plus à la vocation historique et patrimoniale de l’endroit. De plus, l’Aréna de Québec du parc Victoria, construit en 1913 pour les "Bulldogs" n’était plus très occupé, l’équipe ayant abandonné momentanément ses activités à l’automne 1917.

Quebec Chronicle, 30 octobre 1918

Quebec Chronicle, 30 octobre 1918

Des ruines et des souvenirs. Des jours difficiles étaient à prévoir.

5 réflexions sur “L’emplacement exact du Quebec Skating Rink enfin dévoilé.

  1. J’ai pris connaissance d’un article du NY Times du 24 mars 1915 qui dit ceci: "The Wanderers of Montreal took a commanding lead over Quebec in the first half of the two nights’ play at St. Nicholas Rink last night, piling up 12 goals while Quebec was getting 6. The first period saw each of the teams playing good hockey and striving at even terms for the advantage. The score seesawed from one team to the other, the period ending in a deadlock, 3 to 3 (…)"

    Ma question: c’est quoi et c’était situé où le St-Nicholas Rink?

  2. Salut Jean-Francois.

    Le St-Nicholas Rink se situe à New-York. Dans ses années, la plupart des équipes de la NHA étaient invités à jouer un tournoi à New-York après la saison régulière. Une bourse de 2 500$ était octroyée à l’équipe gagnante. Les américains aimaient le jeu supérieur, rapide et robuste des canadiens.

    La semaine précédente, les Wanderers avaient d’abord battu le Canadien 15-9 au total de 2 matchs. Québec était l’adversaire suivant et ont effectivement été vaincu 12-6 dans le premier match. Ils joueront de nouveau le samedi suivant et voulant combler le retard de 6 buts, Québec ouvre le jeux mais perdra 15-12. On peu lire ce commentaire de Joe Malone dans le "Quebec Chronicle" du 29 mars.

    "Québec aurait gagné la série facilement si notre gardien Paddy Moran avait été en santé. Les Wanderers n’ont pas joué du grand hockey."

    Merci pour la question.

  3. Bonjour

    Très intéressant article! Je redécouvre avec joie cette équipe, de même que les exploits de Joe Malone.

    Parlant des Bulldogs, je prépare un document pour la chaîne HiSToRiA sur les 100 ans du club de hockey Canadien. Je m’intéresse à la rivalité Canadiens-Bulldogs puisqu’à la saison 1913-1914, les parties entre les deux équipes semblaient quelque chose ! Également, la rivalité Newsy Lalonde et Joe Malone pour le championnat des compteurs doit être souligné.

  4. Ping : M.J. Quinn, l’homme derrière le succès des Bulldogs. « Quebec Bulldogs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s