Billy Armstrong: un boxeur au service du Club.


Billy Armstrong en décembre 1904 en compagnie des joueurs Eddie Hogan (6) et Jimmy Gillespie (11).

Billy Armstrong en décembre 1904 en compagnie des joueurs Eddie Hogan (6) et Jimmy Gillespie (11).

Boxe professionnelle, théâtre vaudeville, hockey sénior… Billy Armstrong est un personnage connu au tournant du 20e siècle : natif de la Californie, il bourlingue ses 130 livres dans les arènes et théâtres nord-américains. On retrace de ses combats entre 1890 et 1906. Il remporte à Québec un combat au 14e ronde le 9 novembre 1903 devant 500 spectateurs ébahis devant sa technique. Il s’établit à Québec peu de temps après et ouvre un gymnase coin St-Jean et Stanislas.

Le Club de Hockey Québec fait appelle à ses services la veille de la rencontre la plus importante de la saison 1904. Après cette victoire qui allait procurer le championnat, il devient « préparateur physique » du Club et accompagne souvent les joueurs sur la route, comme en fait foi cette photo du 24 décembre 1904 prise à New York.  Après deux saisons dans ce rôle, il quitte Québec en mai 1907 pour devenir l’entraîneur de boxe du M.A.A.A. jusqu’à sa mort en 1932. Apprécié de tous, il est embauché en 1908 pour s’occuper des démonstrations sportives dans le cadre du tricentenaire de Québec. Il occupera aussi le rôle d’instructeur de boxe pour les armées canadiennes et américaines et sera l’entraîneur de trois boxeurs canadiens des Jeux olympiques d’Anvers en 1920.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s