L’étrange saga d’Edmond Bouchard: la clé française échappée


Le Quebec HC (Bulldogs) n’a jamais eu de joueurs francophones de grande qualité. En de trop rares occasions, il a tenté d’en attirer : Didier Pitre et Aurèle Joliat ont reçu des offres  des « Blancs et Bleus », mais sans suite. Edmond Bouchard aussi. À l’hiver 1917, le Quebec HC attire moins de 1000 spectateurs à…

les petits des Bulldogs.


Malgré leur mort au printemps 1920, les Bulldogs de Québec se sont réincarnés à quelques reprises: Ils sont devenus les Tigers d’Hamilton (1920-25), les Americans de New York (1925-1941) pour finalement laisser aucune trace de vie après la seule saison des Americans de Brooklyn (1941-42). http://www.britishpathe.com/record.php?id=4207 Pour le projet qui m’est chère, je suis toujours…

Hier comme aujourd’hui, pas facile à Québec…


Même avec une équipe gagnante, les foules sont décevantes en 1912-1913. Québec est « trop fort pour la ligue » avec sa fiche de 16 victoires et 4 défaites et l’enivrement de la course au championnat n’est plus depuis la mi-saison. Aussi, des rumeurs ont même  laissé croire que les « joutes » étaient « arrangées ». Rien pour convaincre les…